Le Projet shetlands

Le BCE a décidé de développer la partie poney club de son activité cette année, notamment par l’achat d’un cheptel de 8 poneys shetlands. Ce développement permettra aux tout-petits de démarrer la pratique de l’équitation au contact de ces poneys adaptés à leur taille dans les meilleures conditions.

Le poney a un rôle pédagogique très fort. Il apporte un contact physique, qui développe le toucher et l’odorat. C’est très important. Il s’établit une relation, une complicité entre l’enfant et l’animal, très positive. L’animal ne parle pas, ne juge pas. C’est une relation non verbale qui s’établit et c’est elle qui est intéressante. Le poney devient un confident, celui à qui l’enfant communique ses joies et ses tristesses.
On observe toujours un effet de surprise chez les enfants, lorsqu’ils découvrent que le poney leur obéit. Cela leur procure un plaisir inouï. L’enfant prend conscience de son potentiel grâce à l’animal. La relation qu’il établit avec le poney est saine, dans une bienveillance réciproque.
Enfin l’enfant, qui se latéralise en théorie à l’âge de 7 ans, a la chance d’y parvenir bien plus tôt à poney.
Grâce à l’équitation, les tout-petits gagnent en confiance, en concentration, en autonomie et en équilibre.