Les Disciplines pratiquées au BCE

Le BCE vous propose la pratique de différentes disciplines équestres : en leçons et en compétition, sur les cours classiques et en activité du dimanche, à poney et à cheval.


Le CSO

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles sans faute et le plus rapidement possible. Les épreuves sont destinées à démontrer chez le poney/cheval sa franchise, sa puissance, son adresse, sa rapidité et son respect de l’obstacle et chez le concurrent, la qualité de son équitation.

Le saut d’obstacles est la discipline leader en France. Elle représente plus de 80 % de l’activité concours, aussi bien en termes de compétiteurs, que d’épreuves ou d’engagements en compétition.

Elle a cet avantage d’être une discipline facile à comprendre. Le néophyte voit si la barre tombe ou non et le chrono dit qui va le plus vite sur le tour. Même si des subtilités de jugement se rencontrent parfois, le verdict des barres et du chrono est accepté par tous.


Le dressage

Le dressage consiste à faire évoluer les chevaux afin de montrer l’élégance de leurs mouvements et leur facilité d’emploi. Dans les compétitions, les évolutions se font sur des reprises composées de mouvements classiques et de figures imposées ou libres, le cheval évoluant dans les différentes allures. Le dressage a pour but le développement des qualités d’un poney ou d’un cheval au moyen d’une éducation harmonieuse. Il a pour conséquence de le rendre calme, souple mais aussi confiant, attentif et brillant, démontrant la plus grande complicité possible avec son cavalier. Le dressage constitue aussi une base pour toutes les disciplines équestres visant à développer la relation cavalier-cheval et à faire  progresser les qualités du cheval comme la locomotion, la souplesse et l’équilibre. C’est également un support idéal, en tant qu’école des aides du cavalier, pour lui permettre de se faire comprendre au mieux de tout cheval ou poney dressé. La formation du cavalier se prolonge par l’initiation aux méthodes de dressage afin que le cavalier puisse progressivement dresser lui‐même son cheval ou poney.

Aux confins du sport et de l’art équestre, le dressage est une discipline qui demande beaucoup de concentration et de relation avec son cheval pour obtenir ces moments de pure magie quand le cheval semble danser au rythme de la musique sous des demandes invisibles. Les tours d’honneur au botte à botte et au passage, cette allure où le cheval évolue avec lenteur et majesté sous l’effet de l’impulsion, font naître bien des vocations.


Le concours complet

Le concours complet est la troisième discipline olympique, aux côtés du CSO et du dressage.

Elle comprend une épreuve de dressage, une épreuve de cross lors de laquelle les concurrents doivent boucler un parcours d’obstacles fixes et naturels en extérieur, en terrain varié, et une épreuve de saut d’obstacles.

Elle exige des chevaux endurants, polyvalents, robustes physiquement et mentalement pour arriver au bout des 3 épreuves.


L’equifun

L’Equifun est une épreuve d’animation inscrite dans un projet de pédagogie ludique. Il s’agit de réaliser un parcours composé d’une succession de dispositifs à effectuer le plus rapidement possible. Ces dispositifs alternent maniabilité, saut et adresse et comportent des options de franchissement de difficulté variable.

Le but de l’Equifun est de développer la faculté du cavalier à maîtriser sa monture par le choix des options qui correspondent le mieux à ses capacités et de favoriser la préparation des poneys / chevaux en améliorant la qualité de leur dressage.


La monte en amazone

L’équitation en amazone est une discipline où la cavalière monte avec les 2 jambes du même côté du cheval grâce à une selle spécifique. Les Amazones pratiquent la plupart des disciplines et plus particulièrement le dressage.


Le horse ball

Le horse ball est un sport équestre collectif, inventé en France à la fin des années 1970.

Il est une référence dans le monde entier, puisque l’équipe de France est invaincue depuis la création des épreuves internationales en 1992 : championne d’Europe et du Monde. L’équipe de France rapporte, chaque année, de nombreuses médailles d’Or.

Le horse ball est chargé d’histoire, puisqu’il s’inspire du Pato Argentin, du Bouzkachi Afghan et de jeux équestres pratiqués dans les années 1930 par des cavaliers de la Garde Républicaine. Il est un savoureux mélange entre le rugby et le basket.

Un ballon, 6 joueurs par équipe (dont 2 remplaçants), un terrain de 70x30m avec 2 buts aux extrémités, ne pas garder le ballon dans les mains plus de 10 secondes, faire 3 passes avant de pouvoir marquer un but, ne pas descendre de cheval pour ramasser le ballon… Des règles simples, afin de marquer le plus de buts possible par des systèmes d’attaques et de défenses.

A la vitesse du cheval, se rajoute celle de la passe… Des buts, de belles actions collectives, des buts et encore des buts, de la rapidité et de la technicité… C’est la clé du spectacle !


Le travail à pieds

Le Travail à Pieds se décline au travers du travail à la longe et du travail aux longues rênes.

Il s’agit d’un mode de pratique permettant aux futurs cavaliers de découvrir les activités équestres tout en restant au sol, ou d’aborder le contact avec le cheval d’une manière différente pour les cavaliers initiés.

Il s’agit également d’une méthode de travail permettant de contribuer à la progression des cavaliers et poneys/chevaux.

Enfin, elle permet d’aborder les objectifs de la pratique équestre à pied du plan fédéral de formation des galops de cavalier de la FFE.


La voltige

La Voltige en cercle met en scène un ou plusieurs voltigeurs qui évoluent sur un poney / cheval au pas ou au galop tenu en longe. Le poney / cheval est équipé d’un surfaix et d’un large tapis permettant aux voltigeurs d’effectuer une série de figures où l’équilibre et les aptitudes physiques sont pleinement mobilisés.


Le derby cross

Le Derby cross est une discipline permettant d’enchaîner des obstacles fixes et des obstacles mobiles sur un terrain varié.
C’est une bonne préparation au concours complet.


La randonnée

La randonnée permet au cavalier et au cheval d’apprécier la nature ensemble, de parcourir les chemins au rythme de son cheval, de découvrir des espaces protégés et loin des routes fréquentées.